AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Drink beer !! Because no great story started with someone eating salad !! - Warren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Warren Halfpenny
❝Superman❞

◮ Ici depuis le : 16/08/2015
◮ Messages : 10

MessageSujet: Drink beer !! Because no great story started with someone eating salad !! - Warren   Dim 16 Aoû - 12:28


Warren Halpenny
❝Donnez moi un bain sans eau, je n'ai pas le temps de me sécher❞



Nom(s) et prénom(s) → Warren Halfpenny. Date et lieu de naissance → Le 14 Février 1985 à Boston. Oui je sais c'est nul et pas romantique pour un sou d'être né le jour de la Saint Valentin Âge → Ca me fait 30 ans tout rond . Nationalité et origines → Je suis un américain pur et dur les enfants. Statut civil → Avec la plus belle femme du monde Nora et papa du plus beau petit garçon du monde. Occupation(s) → Je vends de la bière. Et ouais je sais c'est la classe internationale. Situation financière → Normale. Les finances de mon magasin se portent bien et du coup les miennes aussi. Traits de caractère → Alors il paraît que je suis drôle, je veux bien le croire parce que je me fais rire tout seul. Et puis gentil, et loyal et joueur. Je reconnais que dit comme ça on à l'impression que je fais la description de mon chien. Mais j'ai pas de chien de toute façon. Et je suis aussi tête en l'air, et un peu beaucoup bordélique je dois l'avouer. Groupe → Sweet emotion les gars

✿ Boston Calling

+ Pour commencer, il faut savoir que je me suis donné comme défi de goûter toutes les bières au monde, et je vous jure que ce n'est pas facile du tout, mais j'y crois et un jour je pourrais écrire un bouquin pour les décrire et les conseiller ou pas !! + Avec Nolan on a découvert qu'au Pays de Galles, il y avait un joueur de rugby avec le même nom que moi et du coup je lui ai envoyé un carton de bière lui demandant si on avait quelque chose à faire ensemble, mais en fait non pas du tout. Mais il était content de la bière et depuis je lui en envoie régulièrement. + Mon fils vient de naître et je flippe toujours autant à l'idée de le faire tomber quand je le tiens dans mes bras, mais pourtant on dirait qu'il était né pour être dans cet espace alors je sais pas. Prions pour que je ne le fasse jamais tomber + J'adore aussi poster beaucoup de connerie sur facebook. J'ai l'impression d'égayer la vie des autres en faisant ça !!! + Quand j'étais gamin, avec mon cousin on jouait et on faisait pas attention et en fait je l'ai poussé et il est tombé dans les escaliers - de 3 marches ça va, il n'y a pas mort d'homme, vous savez le genre de marche qui délimite une pièce ? - et du coup il s'est fait mal, et pour pas me faire punir, j'ai fait accuser le chien et je dois avouer que j'ai un peu honte, mais ça va je le vis bien. + J'ai peur des insectes. Tous sans exception. Enfin pas peur au point de me sauver en courant et en hurlant comme une petite fille, mais genre si une guêpe s'approche de moi, un papillon - en vrai c'est dégueulasse un papillon - un mouche ou n'importe quoi je me sens pas bien et je pars tout de suite en mission commando pour la tuer armer de mon pshiitt pshiitt + J'aime bien faire des recherches inutiles sur internet quand il n'y a personne au boulot, genre je recherche la définition de définition, je me met au courant de ce qui se passe dans la bible, et une fois j'ai recherché toutes les phobies possible, et j'ai découvert, qu'il était possible d'avoir peur de la bière. On nomme ça, Cervalophobie. Et qu'on puisse avoir peur de la bière ça me dépasser, du coup je suis phobique des cervalophobe. + Mes chaussettes sont toujours dépareillé. Pourtant quand j'en achète des nouvelles, je fait bien tout comme il faut, et puis une fois qu'elle parte à la machine c'est foutu. A croire que la machine à laver et la plus grande cause de divorce chez les chaussettes. + Je pense que c'est le cas pour tout le monde, mais je suis prêt à tout abandonner pour ma famille ou mes amis. Genre si un jour mon meilleur pote vient en me disant qu'il a besoin d'argent, je pourrais vendre sans problème mon magasin. + Quand je me réveille le matin, pour sortir du lit, je pose un pied à terre. Ouais je sais je suis un dingue de la vie.

✿ Behind the curtain
Pseudo/prénom → C'est toujours Flo Ficududu Âge → Techniquement on ne demande pas l'âge d'une dame mais comme je l'ai dit dans ma première fiche ça compte pas et donc j'ai toujours 26 ans Fréquence de connexion → Chaque jour tant que Dieu voudra bien me laisser faire.Scénario ou personnage inventé ? → A croire que je n'ai aucune imagination, parce que Warren est un peu le scénario de quelqu'un aussi. DC/MC → Julia Stevenson la styliste. Le mot de la fin →  Friedefruchtelie  



Dernière édition par Warren Halfpenny le Lun 17 Aoû - 18:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Warren Halfpenny
❝Superman❞

◮ Ici depuis le : 16/08/2015
◮ Messages : 10

MessageSujet: Re: Drink beer !! Because no great story started with someone eating salad !! - Warren   Dim 16 Aoû - 12:28


Did you say marmalade ?



C'est en 1985 que Warren avait vu le jour à Boston, le 14 Février plus exactement. Ouais c'était carrément la loose, il était né le jour de la Saint Valentin. Tout le monde pensait que c'était trop bien et bla bla bla, mais lui n'aimait pas vraiment ça. Ou du moins il s'en foutait complètement du moins jusqu'à un certain âge.
Concrètement Warren avait eu une enfance plutôt normal. Ses parents l'aimaient, il aimait ses parents et il était fils unique. La vrai famille du bonheur. Enfin jusqu'à un certain point. A l'aube de ses 10 ans son père a décidé de quitter la maison, pour des raisons obscures – et que Warren n'arrivait pas à comprendre du haut de ses 10 ans – il voulait divorcer et partir avec une autre. Sa mère avait été dévasté par cette nouvelle mais avait tenu bon pour son fils. Elle avait obtenu la grande et désormais Warren ne voyait son père que pendant les vacances, ou certains week-end. Quand il regardait ses camarades de classe, il voyait qu'il n'était pas le seul et dans un sens cela le rassurait. Du coup en bon petit garçon qu'il était, il essayait d'aider sa mère comme il le pouvait, c'est à dire à son niveau de ne pas chercher les ennuis et de bien travailler à l'école. 
Deux ans après que le divorce soit prononcé, son père était venu lui dire qu'il allait être grand frère et sa mère avait rencontré quelqu'un. Tout s'enchaîner dans la vie de Warren, et il était content, c'était dans l'ordre naturel des choses. 

Vers l'âge de 16 ans les choses prenaient un tout autre tournant. Oh non il n'était ni un junkie et il ne devait pas plus non. Mais Warren avait couché avec sa copine de l'époque pour la première fois et depuis il enchaîné les conquêtes se foutant comme de sa première chemise des larmes qu'ils pouvaient provoquer chez ces filles. De toute façon, il était clair avec elles dès le début, ce n'était pas de sa faute si elle s'attachait. Cependant il n'était pas un enfoiré, jamais il n'avait forcé quelqu'un et encore moins fait croire monts et merveilles. Il expliquait juste qu'il était jeune et qu'il n'avait pas envie de s'embêter avec une copine, surtout qu'il savait qu'il allait quitter le pays à un moment donné. 
Parce que oui, si Warren était sur d'une chose c'était de son avenir. Il en avait parlé avec ses parents, il voulait partir en Belgique suivre une formation en zythologie. Kézako cette bestiole ? C'était tout simplement l'équivalent de l’œnologie, mais pour la bière. En goûtant à sa première bière, il avait adoré le goût et tout ce qui faisait cette bière et depuis il n'avait cessé de s'intéresser à l'art de la brasserie, et plus les années passé et plus il était convaincu que c'était ça ce qu'il voulait faire. Mais attention il ne buvait pas de la bière juste pour la boire, non il adorait décrypter les saveurs qui s'en dégagé, les subtilités apporté, et surtout toutes les déclinaisons possible en fonction de ce que l'ont manger, de la période. 
La formation se faisait en une seule année, mais pour cela Warren avait besoin de partir au pays de la bière. Depuis qu'il avait trouvé cette formation, il n'avait cessé de redoubler d'effort en cours pour que ses parents ne puissent rien lui dire la dessus, et de trouver un job à chaque vacances pour pouvoir mettre de côté. Et puis il savait aussi que ses parents avaient mis de l'argent de côté en vu de son entrée à l'université. Ce n'était peut être pas la même chose, mais il aurait quand même besoin de ce capital pendant 1 an.
Le lycée terminait et son diplôme en poche, Warren voyait tout ses potes préparaient leur entrer à l'université pendant que lui quitter le pays. Il était déterminé et rien n'aurai plus lui faire changer d'avis.

Au final Warren est resté 2 ans en Belgique. Une année pour son école où il était devenu un expert de la bière – l'un des meilleurs de sa promotion – et une deuxième année pour se perfectionner encore plus dans le domaine avant de retourner à Boston. 
Pendant ses deux ans, comme à son habitude il n'avait pas cherché à se fixer il était jeune et son accent américain faisait tomber toutes les femmes qui n'avaient absolument pas de problème à être la femme d'une nuit, bien au contraire. Mais il était déjà temps de rentrer, 2 ans sans rentrer au pays c'était bien trop compliqué. Seulement Warren ne rentrait pas seul, il avait amené son pote avec lui. Bastien était un belge et non les deux n'étaient pas gays. C'était tout simplement son meilleur pote. Ils s'étaient rencontré lors de la formation et entre eux le courant était tout de suite passé et pendant deux ans ils avaient fait les 400 coups. Bastien rêvait d'une succès story américain, alors il avait profité du fait que Warren rentrait pour partir avec lui et ensemble ils étaient déterminé à ouvrir un magasin de bière. Ils avaient les contacts nécessaire pour cela, ne restait plus qu'à trouver le financement. 
Ils avaient galérer quelques années avant de pouvoir ouvrir la boutique, mais finalement les efforts avaient payé et leur cave à bière rassemblait des bières du monde entier, ils avaient même en leur possession la meilleure bière du monde et pour l'avoir il fallait se lever tôt. 

Les choses se passaient extrêmement bien, la boutique marchait bien, Bastien et Warren s'entendaient toujours aussi bien, il allait même être témoin à son mariage. Enfin il aurait du l'être, sauf que la copine de Bastien l'a quitté quelques mois seulement avant le mariage. Sans aucune raison, juste du jour au lendemain elle avait pris toutes ses affaires et pouf disparue. 
Pour Bastien c'était la fin du monde, il était tombé dans une sorte d'apathie que Warren ne lui connaissait et vraiment il s'inquiétait. Il s'inquiétait tellement, que la seule solution qu'il avait trouvé était de l'emmener chez un psychologue. Il avait du bataillé pour le faire sortir de chez lui et il ne lui avait absolument pas dit où ils allaient avant d'entrer dans l'immeuble et de patienter. Quand c'était à son tour, Bastien avait tout fait pour partir, mais la psychologue qui le recevait avait su trouver les bons mots et d'ailleurs Warren n'avait pas pu s'empêcher de remarquer à quel point elle était belle, ni de lui dire d'ailleurs. 
La séance s'était bien passé et c'était presque à regret qu'il avait du quitter cette pièce, il avait envie de la revoir. Cette femme avait quelque chose et il devait absolument la revoir, mais lui demander son numéro alors que Bastien haïssait toute les femmes n'était pas la chose à faire, et en bon psychopathe qu'il était, une fois son pote bien au chaud chez lui, il n'avait pu s'empêcher de revenir devant l'immeuble de Madame – il espérait mademoiselle – Rhode pour lui demander son numéro. Il avait passé l'après midi sur un banc devant son bureau dans l'attente de la voir sortir, et il ne fut pas déçu, cette femme était vraiment magnifique et il avait réussi à obtenir son numéro. Pas de toute elle lui plaisait et lui aussi lui plaisait. Ils étaient fait pour s'entendre.

Les mois passaient et Nora et Warren se voyaient régulièrement, ils jouaient à « suis moi je te fuis, fuis moi je te suis » et à vrai dire cela l'amusait, parce que pour l'instant il ne savait pas vraiment si il avait envie de plus. Il adorait Nora c'était certain, mais est ce qu'ils pourraient construire quelque chose tout les deux ? Pas sur, du coup il continue à coucher à droite et à gauche jusqu'à la femme de trop. Il avait rendez vous dans un bar avec Nora et sur le chemin il avait rencontré une blondinette super sexy et n'avait pu s'empêcher de l'emmener avec lui. Il savait que Nora n'allait pas apprécier et pourtant cela avait été plus fort que lui. Sa conquête d'un soir parti au toilette pour se repoudrer le nez, la colère de Nora lui était tombé dessus instantanément. Et c'est d'ailleurs à ce moment là que Warren avait pris conscience d'une chose, c'était quand elle lui avait dit de la laisser tranquille qu'il s'était rendu compte qu'il ne pouvait pas la laisser tranquille et qu'il ne pouvait pas la laisser partir. Parce que finalement depuis leur rencontre il savait qu'ils allaient finir ensemble.

Cela faisait maintenant 4 ans qu'ils étaient ensemble. 4 magnifiques années de haut et de bas, mais jamais il n'avait été aussi heureux, et il ne lui manquait d'une seule chose pour l'être encore plus.
Warren l'avait demandé en mariage. Pour la première fois il n'avait jamais été aussi sur de lui. Il avait tout préparé, sauf le discours qui allait avec. Le soir au restaurant il était tellement subjugué par la beauté de Nora qu'il ne trouvait plus les mots et plutôt que de parler pour ne rien dire, il avait préférait tout simplement s'avancer jusqu'à elle et poser un genou à terre en lui présentant la bague. Sa réponse avait été immédiate et indifférent aux applaudissement des autres clients et du serveurs qui leur apportait du champagne pour fêter ça, il s'était levé pour la prendre dans ses bras et tourner avec elle tant il était heureux.
De sa vie jamais il n'aurait pensé un jour trouver une femme qui le fasse vibrer à ce point, qu'il lui donne envie de tout faire pour elle au point de l'épouser. Lui l'ancien Don Juan allait épouser la femme la plus merveilleuse au monde. C'était tout simplement trop beau pour y croire.
Et il avait raison. L'histoire aurait pu être merveilleuse si seulement au moment de faire les démarches pour le mariage il n'avait pas appris que Nora était déjà marié. C'était une mauvaise blague, ça ne pouvait être vrai. Pas sa Nora, pas elle. Non il devait forcément y avoir une explication. Et effectivement il y en avait une. Elle était mariée depuis des années, et pourtant jamais elle n'avait pensé à lui en parler. Lui qui avait eu tant de mal à s'engager, lui qui avant de se rendre compte de ce qu'il ressentait pour Nora avait tout fait pour préserver sa liberté. 
Cette nouvelle lui faisait l'effet d'un coup de poignard dans le dos, et pour l'instant il n'avait pas envie d'entendre les excuses de Nora, il n'en avait pas le courage....Il avait besoin de réfléchir, même si cela voulait dire quitter la femme qu'il aimait....

Plusieurs mois après leur séparation, sous les conseils de Nolan et Cameron, Warren avait enfin eu le courage d'aller parler à Nora pour lui demander exactement ce qu'il s'était passé. Peut être qu'il avait réagit trop vite, peut être qu'il avait définitivement perdu celle qu'il aimait plus que tout à cause de son orgueil. Vraiment il avait était la voir dans le but de faire un pas vers elle, de comprendre exactement pourquoi elle lui avait caché ce soit disant mariage et peut être arrangé tout doucement les choses entre eux.
En allant la voir, Warren s'était attendu à tout, sauf au fait d'être papa dans quelques mois. Parce que oui peut de temps après leur séparation Nora avait appris qu'elle était enceinte. Sous le choc, il n'avait su quoi répondre et l'avait tout simplement prise dans ses bras. Mais il ne pouvait s'empêcher de penser que c'était beaucoup trop rapide. Il voulait y aller doucement et voilà qu'il allait se retrouver père. Ce n'était pas du tout dans son programme de vie.
Tout au long de la grossesse, Warren avait été présent pour Nora, et il avait réalisé qu'il ne pouvait pas vivre sans elle. Les choses se sont faîtes naturellement et ils ont reconstruit une nouvelle vie à deux et bientôt à trois, revenant dans la maison qu'il avait quitté quelques mois plus tôt.

Le 10 août 2015, Martin avait vu le jour, jamais Warren ne s'était senti aussi euphorique et bien. C'était comme si, il découvrait que quelque chose lui avait manqué sans en avoir conscience mais que maintenant avec son enfant il était un homme complet, au bon endroit, au bon moment.


_________________
“Everybody is a genius. But if you judge a fish by its ability to climb a tree, it will live its whole life believing that it is stupid.”@ ALASKA.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Drink beer !! Because no great story started with someone eating salad !! - Warren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I drink beer because no great story started with someone eating a salad. | Nathaniel
» LUCREZIA ⟣ « Every great story seems to begin with a snake. »
» Men ki jan 2 kou deta fini ak Haiti/GREAT LEADERS OF THE CENTURY: ARISTIDE, MAN
» Maple story
» Great American Bash (RAW) - 20 juillet 2008 (Résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: I threw some rocks up at your window. :: Pierre ? - Présent. :: Come and get you love-